Des images avec l'iPhone

Des images avec l'iPhone

Bienvenue sur le blog photos de Christophe Pittet, iphonographe.

 

Depuis 2004, il mène une démarche photographique sur l’esthétique du flou, du défaut, de l'aléatoire et de l’imprécis à partir de la photographie numérique. En effet, celle-ci offre toutes les conditions pour produire des résultats techniquement très intéressants en termes de maîtrise du résultat.

 

En 2005, il a initié un Work in progress intitulé "Myopia" dont la démarche est de construire une représentation de la vision myope.

 

Ce travail d’expérimentation s’appuie, d’un point de vue technique, sur la pose d’un film transparent en cellophane sur l’objectif de l’appareil numérique. Quelques réglages tels que la saturation des couleurs, le renforcement du contraste et de la netteté ont été apportés pour améliorer le rendu esthétique du flou.

 

Le but est de rendre compte de la vision myope lui est apparu une fois que les résultats furent de qualité jugée satisfaisante. La myopie est définie comme : « un trouble de la vision où la personne voit les objets plus flous avec leur éloignement, car l'œil est trop long, et les rayons lumineux se rencontrent devant la rétine. Autrement dit, le myope voit mieux de près que de loin. Ceci peut être corrigé par des lunettes ou encore une lentille de contact. À peu près 26 % de la population mondiale est myope. »[1].

 

La présentation des photographies exposées 2010 par le choix du format et de l’impression sur toile venait mettre en évidence le rapprochement entre une démarche photographique proche du courant pictorialiste et la peinture impressionniste.

 

Cette démarche artistique et réflexive se poursuit actuellement avec l'utilisation de l'iPhone et de l'application Hipstamatic. Depuis octobre 2011, Christophe Pittet traite différents sujets à partir d'un iPhone 3GS et d'un iPhone 4S afin d'explorer l'étendue des possibibilités esthétiques produites par ce type de média numérique. L'application Hipstamatic, par le choix des objectifs et des films, invite le photographe à créer à partir d’un viseur qui ne montre pas l’entier du sujet, qui comporte un objectif fixe et qui ne permet pas de réglage de la vitesse, ni du diaphragme. Par conséquent, le photographe est confronté, d'une part, par un large choix de combinaison de films et d'objectifs qui donnent à voir des résultats surprenants. D'autre part, à l'impossibilité d'effectuer des réglages techniques ce qui exige du photographe de prendre en considération la qualité de la lumière, le choix du cadrage et la construction de la composition, pour produire un résultat original.

 

Les différentes séries proposées sur ce blog sont le résultat de cette démarche photographique avec l'iPhone et l'application Hipstamatic. N'hésitez pas à exprimer vos impressions, à témoigner de votre propre expérience ou de faire part de vos idées.

 

Ce blog est régulièrement mis à jour par l'ajout de nouvelles séries d'images. Si vous souhaitez être informé de son actualisation, vous pouvez vous inscrire pour recevoir la newsletter.
Merci de votre visite.

[1] Source Wikipédia

 

 

 

Photographe de presse autodidacte, Christophe Pittet a réalisé divers reportages en Europe et en Amérique latine. Professeur à la Haute Ecole fribourgeoise de travail social depuis 2010, il enseigne, entre autres, la photographie comme outil de médiation dans la relation éducative. Ses recherches sociologiques portent actuellement sur l'usage des arts de la scène dans le champ de l'insertion de jeunes adultes à l'aide sociale.